Le marché international de la piscine post-COVID : état des lieux
18 nov 2020

Où en est le secteur de la piscine et du spa en cette fin d'année 2020 ? Après avoir abordé les impacts de la pandémie sur le secteur de la piscine privée en France, notre partenaire presse l'Activité Piscine a pris la température du marché international dans son enquête « Le marché international de la piscine avec la crise de la Covid-19 : reprise ou non ? ». Décryptage, pays par pays.

 

Pour une vision globale, retrouvez les tendances mondiales du marché de la piscine et du spa avant l'épidémie dans notre micro-trottoir réalisé lors du salon Piscine Global Europe 2018.

Allemagne

Les carnets de commandes étaient déjà pleins pour l'année 2020 et les mesures de confinement, moins drastiques qu'ailleurs, ont permis aux ouvriers de continuer à travailler sur les chantiers. Les magasins de bricolages, restés ouverts, ont accueilli les particuliers désireux d'aménager leur jardin et leur maison. En conséquence, les projets de piscine et spa d'entrée de gamme sont en hausse. Le secteur s'est bien mieux maintenu que dans d'autres industries, notamment grâce à un grand nombre de commandes provenant des détaillants pour répondre à la demande.

En revanche, la pandémie a retardé la signature des commandes pour de nouveaux projets. Le taux de chômage, plus élevé que prévu, impacte négativement le pouvoir d'achat des consommateurs.

À lire également : Comment s'adapte le secteur du bien-être à la crise sanitaire ?

Australie

Avec l'instauration du télétravail et du chômage partiel, les particuliers ont préféré investir leur argent dans leur propriété. Les entreprises de construction et d'installation de piscine australienne se portent, pour certaines, encore mieux qu'avant la pandémie puisque le budget des Australiens alloué aux vacances a été transféré vers l'acquisition d'équipements aquatiques et une montée en gamme de l'existant. Les mesures de vente sans contact ont permis d'assurer le maintien de l'activité des détaillants.

Un plan de relance de l'économie a été mis en place, notamment pour les entreprises du BTP, mais les entreprises de constructions de piscines en ont été spécifiquement exclues. Le secteur reste toutefois optimiste, mais attend la saison estivale dans l'hémisphère sud (à partir de septembre) pour se prononcer.

Espagne

Si le secteur de la piscine affichait avant l'épidémie une croissance supérieure à celle de l'économie nationale, il a été fortement impacté, ayant dû suspendre ses activités considérées comme non essentielles par le gouvernement espagnol. Des plans d'actions et protocoles ont été élaborés par la profession pour retrouver une activité normale, avec entre autres la mise en place de réponses sanitaires pour sécuriser les piscines, et la fabrication de matériels destinés aux hôpitaux, comme des produits d'hygiène et de désinfection.

Les perspectives pour 2021 sont plutôt optimistes avec d'une part une demande accrue de matériels de contrôle et de dosage, d'autre part une flambée des ventes pour la domotique et les piscines connectées.

Italie

Lors de la crise, la majeure partie des entreprises de la piscine et du spa ont fait preuve de réactivité et la plupart sont optimistes. Les particuliers sont plutôt dans l'optique d'améliorer leur cadre de vie pour passer plus de temps chez eux. Quant aux établissements touristiques, ils envisagent l'acquisition d'équipements aquatiques ou la rénovation des anciennes installations pour proposer une valeur ajoutée à leurs clients

La piscine, un équipement indispensable pour l'hôtellerie de plein air post-épidémie

Royaume-Uni

Le Royaume-Uni suit la tendance globale avec une nette volonté d'améliorer son espace de vie. Cependant, le secteur de la construction a été momentanément perturbé à la suite des restrictions sanitaires, tandis que les services liés à la piscine ont explosé grâce à une météo clémente. Les fournisseurs s'attendent à une augmentation de la demande pour les équipements de base (pompes, filtres, pièces de rechange…), notamment pour les piscines commerciales qui ont subi des fermetures prolongées.

À l'heure de la reprise, certaines entreprises sont saturées de commandes, parfois même jusqu'en 2021 : un avenir qui semble plutôt prometteur pour le secteur britannique.

Et en France ?

Si le secteur de la piscine et du spa a accusé des retards au printemps à cause du confinement, ce contretemps semble totalement résorbé et reprend sa course qui plaçait le marché français parmi les plus dynamiques. Le chiffre d'affaires de la filière est en hausse, y compris à l'export. Selon la FPP dans une interview donnée pour Les Échos, le nombre de bassins vendus affichait fin juin 2020 une augmentation de 5,5 % ! De quoi asseoir la position de premier marché de la piscine en Europe…

 2019, l'année de tous les records pour le marché de la piscine français ?

Le marché de la piscine semble doté d'une résilience à toute épreuve et l'optimisme est bien là. Rendez-vous au salon Piscine Global Europe 2021 pour découvrir les derniers chiffres et tendances du secteur !

Je m'inscris dès maintenant


© Crédit photo : sirirak / Adobe Stock

Share :